Service d’urgence 24h/24

Les vétérinaires de la clinique le Colomby et Anima-Vet assurent les Urgences 24h/24 et 7j/7 toute l’année. Pour cela il suffit d’appeler le 0899199984 (2,99€/appel) depuis la France et 0033-176-693-641 depuis la Suisse et de vous laisser guider pour entrer en contact avec le vétérinaire de garde 24h/24 même les jours fériés. Il prendra le temps de définir le critère d’urgence et intervenir au plus vite. Attention le vétérinaire de garde n’habite pas sur place, pensez à téléphoner avant de vous déplacer.

Pour les gardes de week-end, le service est partagé avec cinq autres structures du pays de Gex : la clinique Eole à Divonne, des Vertes Campagnes à Gex,  et la Clinique OneVet à Saint Genis Pouilly ainsi que OneVet à Thoiry. Ceci permettant d’optimiser les soins aux animaux.

Pour savoir que faire en cas d’urgence, le rubrique ci-dessous vous permettra de trouver les motifs d’appels les plus fréquents et ce qu’il faut faire si votre chien/chat/lapin est accidenté, malade…

Nous pouvons également intervenir si vous n’arrivez pas à joindre votre vétérinaire habituel.

Que faire en cas d’urgence ?

TÂCHEZ DE GARDER VOTRE CALME, VOUS SEREZ PLUS EFFICACE

Appelez toujours avant de venir à la clinique !

Contactez-nous : 0899199984 (2,99€/appel) depuis la France et 0033-176-693-641  depuis la Suisse)

  1.  le vétérinaire interlocuteur estimera le caractère d’urgence de la situation, et expliquera les premières mesures à prendre jusqu’à la réception de votre animal à la structure et pourra commencer à préparer le matériel nécessaire.
  2. Ne  donnez aucun médicament sans avis préalable du vétérinaire.
  3. Amenez le dossier de suivi de l’animal (radios, bilans sanguins etc..) et toutes les ordonnances que vous avez en votre possession, tout particulièrement si votre animal suit un traitement permanent.
  4. Si une intoxication est suspectée, amener, dans la mesure du possible, la boite du médicament, ou du produit possiblement en cause. Ne pas faire absorber de lait.
  5. Se rendre à la clinique de garde : un vétérinaire vous recevra toutes les nuits de 19h à 8h (à partir de 17h, le samedi) et les dimanches et jours fériés en continu 24h/24h.

Si vous rencontrez un animal errant accidenté, il faut appeler les pompiers (18) qui viendront le prendre en charge et assureront le transfert jusqu’à la clinique de garde.

 

Vous trouverez dans cette rubrique les urgences les plus fréquentes. Cette liste ne se veut pas exhaustive mais regroupe les cas les plus fréquents qui motivent un appel au service de garde vétérinaire.

 Un accident
Tout choc survenant après un accident de voiture si l’animal saigne, reste prostré ou présente des lésions, entraînera une consultation en urgence. Compressez une blessure qui saigne et transportez l’animal en le maintenant au chaud et sur un brancard de fortune si possible (couverture, planche…). Si l’animal est agité, couvrez le entièrement et maintenez le dans l’obscurité. Ne posez jamais d’attelle sur un membre qui vous semble fracturé.

Une chute
Si votre animal est tombé d’une fenêtre et qu’il présente des lésions, s’il est immobile, confectionnez un brancard de fortune, maintenez l’animal au chaud et appelez le vétérinaire de garde.

Une forte fièvre
La température du chat et du chien se situe habituellement entre 38°C et 38,5°C. Si l’animal présente une température supérieure à 39,5°C il convient de contacter un vétérinaire en urgence.

Des difficultés à uriner
Si votre animal n’arrive pas à uriner (exemple : chat dans sa caisse qui miaule et n’arrive pas à faire) il peut s’agir d’une obstruction urinaire, appelez le vétérinaire de garde.

Un problème respiratoire (respiration saccadée ou bruyante)
avec gène respiratoire ou forte fièvre

Une très forte diarrhée pouvant conduire à la déshydratation avec état apathique soudain

Du sang dans les urines
pouvant être signe de la présence d’un calcul douloureux mais également pouvant entraîner le blocage des reins et des lésions irréversibles.

Des vomissements répétés
Si votre animal vomit une fois une boule de poils ou parce qu’il a mangé trop vite, il est inutile de consulter. Mais s’il vomit plusieurs fois, l’avis d’un vétérinaire s’impose.

Une salivation importante, prostration ou excitation
une incoordination des mouvements ou une hypersalivation peut laisser penser à une intoxication

Une morsure ou piqûre d’insecte ou de serpent,
Ne faites par marcher l’animal car tout effort accroît le débit cardiaque et favorise la propagation de venin. N’incisez pas la zone de morsure. Ne sucez pas la plaie. N’utilisez pas de sérum antivenimeux sans avis médical qui en provoquant un choc allergique tuerait l’animal.

Un gonflement important de la face,
peut faire penser à une piqûre d’insecte mais également à un œdème allergique, un urticaire. Il convient de se rapprocher rapidement d’un vétérinaire car une des conséquences de l’œdème est une rapide atteinte respiratoire.

Une hémorragie ou des saignements non expliqués
S’il s’agit d’une hémorragie externe, compressez la blessure jusqu’à l’arrivée chez le vétérinaire. Tout saignement inexpliqué du nez, des gencives, toute trace de sang dans les urines ou les selles doivent conduire à prendre l’avis d’un vétérinaire.

Un coup de chaleur
Si l’animal est resté à une forte chaleur, dans une voiture par exemple et qu’il présente un des signes suivants : ralentissement de la respiration, langue bleue, bave, forte fièvre :il est en état de choc, il faut le refroidir très vite et consulter le vétérinaire très rapidement.
Vous voyez un animal enfermé dans une voiture qui présente ces symptômes? prévenez d’urgence la police ou les pompiers qui seuls ont droit de forcer une portière ou briser une glace pour “cas de force majeure”

Une blessure
Toute plaie profonde, infectée ou qui saigne doit entraîner une consultation.

Une mise bas difficile
si la femelle a des contractions depuis plus de 3 heures et qu’aucun petit ne sort toutes les 30 minutes, (ne pas attendre plus d’une heure) ou/et si la femelle n’expulse pas la poche placentaire après la naissance du dernier petit, si un petit se présente mal et que vous n’arrivez pas à intervenir, il convient d’appeler un vétérinaire en urgence.

Un empoisonnement à une plante ou un autre produit toxique
Téléphoner au centre anti poisons ou aux urgences vétérinaires avec le nom de la plante ou du produit et sa composition s’il s’agit d’un médicament par exemple. N’essayez pas de faire vomir votre animal.

Une électrocution
La première chose à faire est de couper le courant! Si l’animal ne respire plus, tentez la respiration artificielle (soufflez dans ses narines en lui maintenant la bouche fermée, pour remplir ses poumons, 10 à 30 fois par minute selon la taille de l’animal -la fréquence est inversement proportionnelle à la taille), si besoin associée à un massage cardiaque en cas d’arrêt du cœur (pression ferme des deux mains sur le thorax, 5 ou 6 fois à une demi-seconde d’intervalle)… Arrêtez bien sûr au moindre battement du cœur ou à la moindre respiration spontanée. Faute d’un résultat au delà de 5 minutes d’efforts, il devient hélas inutile de continuer…Bien entendu la visite chez le vétérinaire s’impose!

Mon chien essaie de vomir et son ventre gonfle
Le syndrome dilatation-torsion de l’estomac est une urgence gravissime qui se rencontre le plus souvent sur les grandes races de chien. Seule une intervention du vétérinaire dans les premières heures peut sauver l’animal : c’est une urgence majeure.

Des démangeaisons
surtout en période de mûrissement des blés. Votre animal a peut être attrapé un épillet et l’intervention d’un vétérinaire est dans ce cas obligatoire si votre chien a la tête penchée, une plaie entre les coussinets…

Tout signe d’infection
Qui se manifeste par une forte fièvre ou un abcès

Tout signe de souffrance doit conduire à se rapprocher d’un vétérinaire.

Eviter l’automédication. Attention, il ne faut jamais donner de l’aspirine (acide acetylsalicylique) et ses dérivés à un animal.

Prévention de l’urgence

Avant que n’arrive l’urgence, il serait raisonnable de consigner dans le carnet de santé, les renseignements concernant les numéros à appeler si le cas se présentait aussi bien une nuit, un jour férié, et quelque soit la cause de l’accident. Quand nous devons agir dans l’urgence, nous avons tendance à paniquer alors autant préparer à l’avance et dans le calme le bon déroulement des opérations.

A avoir en permanence le numéro de téléphone du service d’urgence ou à défaut le numéro de son vétérinaire, le numéro d’un taxi ou ambulance, le numéro de téléphone d’un centre anti-poisons.

Conseils : si des symptômes de maladie apparaissent une veille de fermeture de la clinique vétérinaire qui suit l’animal, prenez conseil auprès du vétérinaire habituel. Il vaut mieux une visite inutile que d’avoir à se précipiter dans l’urgence chez un vétérinaire qui ne connaît pas l’animal. Sachez que les symptômes peuvent évoluer très vite et qu’une maladie avec forte fièvre, une blessure, un abcès, un calcul urinaire (par exemple) ne pourra attendre 48 heures. Si votre animal présente de la fièvre, une blessure, a un des symptômes cités plus haut, n’attendez pas la fermeture de la clinique et aller prendre un avis rapidement.

Apprenez également les gestes qui peuvent aider : prendre la température, compresser une plaie hémorragique.

Sécurisez son milieu de vie :

– Eliminer de l’entourage de votre animal les produits et plantes toxiques
– Ne laissez pas médicaments, chocolat ou autres aliments toxiques à portée de votre animal (voir dossier plantes toxiques)
– Désherbants, anti-insectes et anti-limaces, anti-souris et anti-rats (« mort aux rats ») seront soigneusement rangés à un endroit inaccessible aux animaux
– Sécuriser les fenêtres, examiner son pelage au retour d’une sortie à la recherche de petites plaies à désinfecter ou de tiques à extraire.
– Sortez votre chien en laisse pour prévenir tout risque d’accident

Ayez toujours une pharmacie de base pour soigner les petits bobos :

– une paire de ciseaux
– une pince à épiler
– un crochet à tiques
– un thermomètre
– des compresses
– un désinfectant type Bétadine
– une bande
– la quantité de médicaments suffisante pour le week-end du traitement en cours,
– un nettoyant pour les yeux, pour les oreilles,
– une seringue sans aiguille,
– un produit de tannage pour les coussinets du chien

 Comment s’y prendre?

Téléphonez toujours avant de vous déplacer. Le vétérinaire de garde évaluera avec vous l’urgence. N’oubliez pas de lui mentionner les maladies et traitements en cours.
N’oubliez pas de lui présenter le carnet de santé à jour lors de la consultation.